Select Page

Notre équipement photo & vidéo pour l’aventure

by Mar 6, 2020

Ça va bientôt faire deux ans qu’on est sur la route, de Montréal à l’Alaska à l’Argentine. Évidemment, on documente le tout en photo et en vidéo, qu’on vous partage ensuite quelques fois par semaine sur nos médias sociaux. Vous êtes de plus en plus à nous suivre et nous reçevons souvent des questions du type “quel appareil photo utilisez-vous?”, “quelle lentille me conseillez-vous pour un voyage sac à dos”, “utilisez-vous un drone pour vos photos?”. On a donc décidé d’écrire ce petit article afin de répondre bien en détails à tout ce qui touche le volet photo & vidéo du voyage!

Pour le reste de l’article, je (David) vais écrire au je, car la photographie, c’est surtout mon domaine. Au Québec, j’ai mon entreprise de photographie, Photodr. Je me concentre majoritairement sur les mariages, mais je photographie aussi beaucoup de festivals et de portraits.

Pour notre voyage en van d’un bout à l’autre des Amériques, côté matériel, j’avais des besoins bien précis. Je désirais de l’équipement qui produit un résultat de haute qualité,  il devait être résistant & durable, je ne voulais pas apporter 12 lentilles et je voulais un système de sauvegarde efficace et sécuritaire.

Afin de vous mettre en contexte sur le choix de mon équipement, voici un bref résumé de mon expérience niveau matériel photographique. Quand j’ai commencé en photographie, je travaillais avec Canon. T2i, 60D, 5DMKI, 5DMKII et 5DMKIII. J’ai eu à peu près toutes les lentilles L que Canon produit. En 2014, je suis parti pour 5 mois en sac à dos; Nouvelle-Zélande, Australie et Hawaii. Comme l’espace dans mon sac était limité, je ne voulais pas trainer un énorme DSLR et 3-4 lentille. Fujifilm avait récemment lancé le X-T1, leur premier appareil de type “mirrorless”, axé pour les professionnels. Je l’ai acheté, j’ai fait mon voyage avec, je l’ai adoré et depuis, je ne suis jamais retourné vers Canon.

1- Le boitier

Avant de partir, je travaillais surtout en photographie de mariage, à l’aide de deux Fujifilm X-T2. Par contre, pour cette aventure, je désirais faire de la vidéo aussi, je voulais donc un boitier stabilisé afin d’avoir des vidéos plus stables. Fujifilm en produit un, le X-H1. C’est donc avec celui-ci qu’on est parti. C’est celui qui réalise 98% de nos photos/vidéos, l’autre 2% appartenant à mon drone et mon iPhone 8+. En toute honnêteté, j’adore le X-H1. Côté qualité de l’image, il est incroyable et côté durabilité, il survit avec brio. Je l’utilise sous la pluie, dans la neige, sur des volcans poussiéreux, près de l’eau salée et je n’ai jamais eu un problème avec. Il a même subit quelques chutes, sans aucune séquelle. Je partirais à nouveau avec lui sans hésiter.

2- Les lentilles

Côté objectif, certains seront probablement surpris, mais j’utilise la Fujifilm 18-55mm F2.8-4 99% du temps! En mariage au Québec, j’avais la 16-55mm F2.8, mais je la trouvais trop grosse pour notre voyage en van. la 18-55 est petite, résistante puisqu’elle est en métal et son ouverture maximum est de F2.8, ce qui laisse entrer suffisamment de lumière, même pour des photos en soirée. Souvent, les gens ont l’idée préconçue qu’une 18-55, c’est une lentille bas de gamme pour débutant (ahem ahem, Canon & Nikon), mais celle de Fujifilm est nettement plus performante. 

En plus de la 18-55mm, j’ai aussi la 23mm F1.4. Je l’utilise plus souvent pour des portraits, afin de bien isoler le sujet avec un beau flou en arrière-plan.

La dernière lentille que j’ai, c’est la Samyang 12mm F2. Je l’utilise pour un seul type de photo et c’est les photos d’étoiles la nuit. À 12mm, son angle de vue est plus large que la 18-55 et combiné avec son ouverture à F2, ça donne de très beaux résultats.

En partant du Québec, j’avais également avec moi la 56mm F1.2. C’est ma lentille préférée, celle que j’utilise le plus pour les portraits, elle est absolument magnifique. Le hic, c’est que je ne m’en servait jamais. Je l’ai donc revendue à d’autres voyageurs au Guatemala. J’ai aussi eu la 50-140mm en Amérique Centrale, pensant faire beaucoup de photos de surfeurs… Erreur. Je l’ai retournée quelques semaines plus tard, elle prenait trop de place pour rien dans la van.

3- Drone

Je suis parti avec le Dji Mavic Pro. Je me voyais le voler partout en faisant des plans à couper le souffle. Le problème, c’est que pour conserver leur durée de vie, les batteries se conserve toujours déchargées. Alors, chaque fois que je veux l’utiliser, je dois attendre une heure qu’une batterie se charge. Quand je m’en sert, je l’aime bien, mais à refaire, je n’apporterais pas de drone. Ça prend de l’espace et ça ne sert pas assez souvent. Peut-être que le nouveau Dji Mavic Mini serait un bon compromis, mais bon, il n’existait pas quand on a débuté le voyage.

4- Les accessoires

Quand tu voyages longtemps en van, tout s’use plus rapidement ou fini par se briser. Je recommande donc à tous d’avoir au moins deux chargeurs de batterie, 4-5 cartes mémoires d’au moins 64Gb et plus de batteries qu’il semblerait raisonnable. Pour ma part, j’ai 8 batteries et c’est parfait comme ça. Quand on part pour une randonnée de plusieurs jours, j’en apporte une par jour. J’aime mieux en avoir plus qu’en manquer! Aussi, avec le froid, elles se déchargent plus rapidement. 

Côté trépied, il ne faut pas être cheap et investissez dans un de qualité. C’est un item qui va vous durer toute une vie et qui va supporter plusieurs milliers de dollars en équipement. Vous ne voulez pas quelque chose qui va briser dans 6 mois, qui va basculer dans les grands vents ou qui risque de glisser et faire tomber votre équipement au sol. Au Québec, j’utilise un Manfrotto 055XProB en fibre de carbon. Bien que j’aurais aimé l’apporter avec moi, il est trop gros pour l’espace qu’on a dans la van. J’ai donc acheté un Mefoto. Il reste solide, résistant, mais une fois rangé, il est nettement plus compact.

Côté filtre, je ne suis pas un fan de filtre UV, par contre un bon filtre polarisant (CPL) est très utile pour enlever les réflexions sur l’eau. Un bon filtre ND variable est très pratique en vidéo pour avoir la bonne vitesse d’obturation, peu importe le moment de la journée. Mais bon, je ne m’en sert que très rarement. 

Dernière chose! N’oubliez pas un kit pour nettoyer votre capteur. Pratiquez-vous à la maison avant de partir, ça se fait très bien et ça vous évitera bien des casse-têtes.

5- Les backups

Un bon système de sauvegarde est absolument essentiel. Je ne m’imagine même pas revenir à Octave, voir que des voleurs ont prit notre ordinateur et avoir donc perdu toutes nos photos et vidéos de l’aventure. Ce serait absolument horrible. La solution de sauvegarde que j’ai établie est la suivante: toutes les photos et vidéos sont exportées dans deux disques durs de sauvegarde différents de 4To et j’effectue une troisième copie de tout sur Dropbox/Google Drive. Les disques durs sont rangés dans deux endroits différents et quand j’ai accès au wifi, j’upload le tout sur le Cloud. De cette manière, je suis pratiquement assuré de ne rien perdre, peu importe la situation.

Je crois que ça fait le tour de tout ce qui englobe notre équipement photo/vidéo. Honnêtement, je suis vraiment satisfait avec ce que fait Fujifilm et je n’ai aucune envie de retourner à Canon ou essayer Nikon. Je sais que Panasonic sont fort côté vidéo, mais comme je me concentre en photographie, Fujifilm est le bon choix pour moi. Ils viennent d’ailleurs tout juste d’annoncer le X-T4 que je compte me procurer à mon retour au Québec. Pour les plus petits budgets, je vous conseil sans hésiter le X-T30. Beaucoup plus petit, mais tout aussi performant côté qualité photo. 

Des questions? N’hésitez-pas en commentaire et surtout, bonne photographie! 

Articles que vous pourriez aimer:

1- Le boitier

Avant de partir, je travaillais surtout en photographie de mariage, à l’aide de deux Fujifilm X-T2. Par contre, pour cette aventure, je désirais faire de la vidéo aussi, je voulais donc un boitier stabilisé afin d’avoir des vidéos plus stables. Fujifilm en produit un, le X-H1. C’est donc avec celui-ci qu’on est parti. C’est celui qui réalise 98% de nos photos/vidéos, l’autre 2% appartenant à mon drone et mon iPhone 8+. En toute honnêteté, j’adore le X-H1. Côté qualité de l’image, il est incroyable et côté durabilité, il survit avec brio. Je l’utilise sous la pluie, dans la neige, sur des volcans poussiéreux, près de l’eau salée et je n’ai jamais eu un problème avec. Il a même subit quelques chutes, sans aucune séquelle. Je partirais à nouveau avec lui sans hésiter.

2- Les lentilles

Côté objectif, certains seront probablement surpris, mais j’utilise la Fujifilm 18-55mm F2.8-4 99% du temps! En mariage au Québec, j’avais la 16-55mm F2.8, mais je la trouvais trop grosse pour notre voyage en van. la 18-55 est petite, résistante puisqu’elle est en métal et son ouverture maximum est de F2.8, ce qui laisse entrer suffisamment de lumière, même pour des photos en soirée. Souvent, les gens ont l’idée préconçue qu’une 18-55, c’est une lentille bas de gamme pour débutant (ahem ahem, Canon & Nikon), mais celle de Fujifilm est nettement plus performante. 

En plus de la 18-55mm, j’ai aussi la 23mm F1.4. Je l’utilise plus souvent pour des portraits, afin de bien isoler le sujet avec un beau flou en arrière-plan.

La dernière lentille que j’ai, c’est la Samyang 12mm F2. Je l’utilise pour un seul type de photo et c’est les photos d’étoiles la nuit. À 12mm, son angle de vue est plus large que la 18-55 et combiné avec son ouverture à F2, ça donne de très beaux résultats.

En partant du Québec, j’avais également avec moi la 56mm F1.2. C’est ma lentille préférée, celle que j’utilise le plus pour les portraits, elle est absolument magnifique. Le hic, c’est que je ne m’en servait jamais. Je l’ai donc revendue à d’autres voyageurs au Guatemala. J’ai aussi eu la 50-140mm en Amérique Centrale, pensant faire beaucoup de photos de surfeurs… Erreur. Je l’ai retournée quelques semaines plus tard, elle prenait trop de place pour rien dans la van.

3- Drone

Je suis parti avec le Dji Mavic Pro. Je me voyais le voler partout en faisant des plans à couper le souffle. Le problème, c’est que pour conserver leur durée de vie, les batteries se conserve toujours déchargées. Alors, chaque fois que je veux l’utiliser, je dois attendre une heure qu’une batterie se charge. Quand je m’en sert, je l’aime bien, mais à refaire, je n’apporterais pas de drone. Ça prend de l’espace et ça ne sert pas assez souvent. Peut-être que le nouveau Dji Mavic Mini serait un bon compromis, mais bon, il n’existait pas quand on a débuté le voyage.

4- Les accessoires

Quand tu voyages longtemps en van, tout s’use plus rapidement ou fini par se briser. Je recommande donc à tous d’avoir au moins deux chargeurs de batterie, 4-5 cartes mémoires d’au moins 64Gb et plus de batteries qu’il semblerait raisonnable. Pour ma part, j’ai 8 batteries et c’est parfait comme ça. Quand on part pour une randonnée de plusieurs jours, j’en apporte une par jour. J’aime mieux en avoir plus qu’en manquer! Aussi, avec le froid, elles se déchargent plus rapidement. 

Côté trépied, il ne faut pas être cheap et investissez dans un de qualité. C’est un item qui va vous durer toute une vie et qui va supporter plusieurs milliers de dollars en équipement. Vous ne voulez pas quelque chose qui va briser dans 6 mois, qui va basculer dans les grands vents ou qui risque de glisser et faire tomber votre équipement au sol. Au Québec, j’utilise un Manfrotto 055XProB en fibre de carbon. Bien que j’aurais aimé l’apporter avec moi, il est trop gros pour l’espace qu’on a dans la van. J’ai donc acheté un Mefoto. Il reste solide, résistant, mais une fois rangé, il est nettement plus compact.

Côté filtre, je ne suis pas un fan de filtre UV, par contre un bon filtre polarisant (CPL) est très utile pour enlever les réflexions sur l’eau. Un bon filtre ND variable est très pratique en vidéo pour avoir la bonne vitesse d’obturation, peu importe le moment de la journée. Mais bon, je ne m’en sert que très rarement. 

Dernière chose! N’oubliez pas un kit pour nettoyer votre capteur. Pratiquez-vous à la maison avant de partir, ça se fait très bien et ça vous évitera bien des casse-têtes.

5- Les backups

Un bon système de sauvegarde est absolument essentiel. Je ne m’imagine même pas revenir à Octave, voir que des voleurs ont prit notre ordinateur et avoir donc perdu toutes nos photos et vidéos de l’aventure. Ce serait absolument horrible. La solution de sauvegarde que j’ai établie est la suivante: toutes les photos et vidéos sont exportées dans deux disques durs de sauvegarde différents de 4To et j’effectue une troisième copie de tout sur Dropbox/Google Drive. Les disques durs sont rangés dans deux endroits différents et quand j’ai accès au wifi, j’upload le tout sur le Cloud. De cette manière, je suis pratiquement assuré de ne rien perdre, peu importe la situation.

Je crois que ça fait le tour de tout ce qui englobe notre équipement photo/vidéo. Honnêtement, je suis vraiment satisfait avec ce que fait Fujifilm et je n’ai aucune envie de retourner à Canon ou essayer Nikon. Je sais que Panasonic sont fort côté vidéo, mais comme je me concentre en photographie, Fujifilm est le bon choix pour moi. Ils viennent d’ailleurs tout juste d’annoncer le X-T4 que je compte me procurer à mon retour au Québec. Pour les plus petits budgets, je vous conseil sans hésiter le X-T30. Beaucoup plus petit, mais tout aussi performant côté qualité photo. 

Des questions? N’hésitez-pas en commentaire et surtout, bonne photographie! 

Articles que vous pourriez aimer:

Je crois que ça fait le tour de tout ce qui englobe notre équipement photo/vidéo. Honnêtement, je suis vraiment satisfait avec ce que fait Fujifilm et je n’ai aucune envie de retourner à Canon ou essayer Nikon. Je sais que Panasonic sont fort côté vidéo, mais comme je me concentre en photographie, Fujifilm est le bon choix pour moi. Ils viennent d’ailleurs tout juste d’annoncer le X-T4 que je compte me procurer à mon retour au Québec. Pour les plus petits budgets, je vous conseil sans hésiter le X-T30. Beaucoup plus petit, mais tout aussi performant côté qualité photo.

Des questions? N’hésitez-pas en commentaire et surtout, bonne photographie!

 

Cet article contient des liens affiliés Amazon. Le prix des items reste le même pour vous, mais un petit pourcentage de vos achats nous est remit. Merci du support!

Articles que vous pourriez aimer:

Destination Aventure est un blogue voyage fait au Québec!