Sélectionner une page

Notre expérience de voyage en van au Nicaragua

par Juil 25, 20190 commentaires

Cette fois-ci, j’avais envie de faire un peu différent et de vous raconter notre séjour au Nicaragua plus sous forme d’histoire que sous forme de guide touristique comme on a l’habitude de faire! Le Nicaragua était une destination où j’avais vraiment hâte de remettre les pieds puisque j’y avais passée deux mois il y a de cela quatre ans! J’avais hâte que David découvre à son tour la beauté des paysages, l’amabilité des gens , la culture locale et la chaleur intense! On y a passé de  beaux moments, on y a vécu des histoires un peu rocambolesques et l’on a essayé du mieux qu’on pouvait de s’adapter à la chaleur! Je vous raconte tout cela ici!

Dès notre première nuit au Nicaragua, on a fait deux constats: il fait vraiment chaud et ce n’est peut-être pas toujours très raffiné! On avait trouvé un ‘’spot’’ pour la nuit grâce à l’application ioverlander (il s’agit d’une application sur le téléphone qui permet de trouver facilement des endroits où dormir, manger, se remplir d’eau, etc.) qui semblait très prometteur; piscine, wifi, salle de bain, douche, espace gazonné…bref le paradis pour toute personne voyageant en van! Finalement, une fois rendu là, la piscine était vide et verte, pas de wifi, la douche était brisée donc on a utilisé la douche extérieure (un tuyau avec une bouteille d’eau percé comme pommeau, directement dehors), la toilette n’avait pas de porte, etc.. Bref, pas tout à fait ce qu’on avait en tête! Mais ce n’est pas grave, on en a vu d’autres et en fin de compte, tant qu’on avait quelque chose pour se rafraichir avant de dormir, c’était suffisant!

Le lendemain, on a roulé vers la ville de Léon, et y avons passé seulement que quelques heures, car c’était tout simplement beaucoup trop chaud pour être agréable! On a finalement terminé la journée en se trompant de chemin et en aboutissant dans le petit village de El Transito. De là, on a fait la connaissance de Karl, le propriétaire de l’auberge Free Spirit Hostel avec lequel on a fait une collaboration. On a donc passé quelques jours à cette superbe auberge de jeunesse. L’endroit était tout simplement parfait; une belle ambiance, du yoga à tous les jours, du surf à volonté, une immense plage, des couchers de soleils magnifiques et de la nourriture excellente! Honnêtement, ça l’a fait du bien de faire une pause de cuisiner dans la van pour quelques jours!

Après ces quelques jours de relaxation, on a fait un petit arrêt à Managua, la capitale du pays, pour que David s’achète son tout premier ukulele, sa nouvelle passion! Puis, on s’est dirigé vers la Laguna de Apoyo, qu’on a adoré! Il s’agit d’un lac d’eau douce dans un ancien cratère de volcan, ça faisait du bien de se rafraichir dans l’eau douce et de profiter de la température (un peu) plus fraiche.

Il faut comprendre que la température est un réel défi lorsque l’on vit en van! Imaginez-vous une chaleur de 40 degrés en plein jour et qui ne descend jamais sous les 30 degrés la nuit! Au moment de se coucher, la van au complet était chaude; les matelas, les draps , nos vêtements, etc. comme si tout sortait directement de la sécheuse! On a vite développé la stratégie de faire l’ensemble de notre routine du coucher (ouvrir le lit, ranger la van, brosser nos dents) et de se rincer avec de l’eau fraiche au dernier moment avant d’aller au lit! Imaginez-vous maintenant dormir deux dans un lit simple et demi, avec cette température, sans vent avec seulement un petit ventilateur pour nous aéré..Bref, vivre en van ça solidifie un couple et c’est pas toujours glamour!

Après Laguna de Apoyo, on est allée visiter Granada, la ville où j’avais habitée durant deux mois en 2015, dans le cadre d’un stage humanitaire en tant qu’infirmière. J’avais vraiment hâte de montrer à David la maison où je demeurais, qu’il rencontre ‘’ma famille’’ et qu’il découvre la ville. J’étais vraiment contente et fière de revoir ces gens avec qui j’avais cohabitée auparavant! La ville de Granada était tout aussi festive et magnifique que dans mes souvenirs!

Ensuite, c’est vers l’ile d’Ometepe qu’on s’est dirigé. La première chose qui impressionne lorsqu’on aperçoit l’ile à partir du traversier, c’est définitivement ses deux volcans, dont l’imposant volcan conception, toujours en activité. Autour d’Ometepe, c’est un immense lac d’eau douce, parfait pour se rafraichir! Pour se rendre sur l’ile, il faut mettre la van sur un bateau et faire la traversée qui dure une heure. On y a passé plusieurs jours à relaxer avec nos amis en van.

On a vécu une situation un peu étrange quand la police locale pensait que nos amis avaient volé des touristes américains lorsque nous sommes allés visiter Oyo del Agua, un gros bassin d’eau fraiche. Après deux heures au poste de police à discuter, argumenter et visionner la vidéo de surveillance de l’endroit, les policiers ont fini par comprendre que nos amis (et nous-mêmes) n’avaient totalement rien à voir avec le vol. Sur le coup, c’était assez stressant, une fois réglé, on en a bien rit!

Notre séjour Nicaraguayen s’est terminé à San Juan Del Sur, une petite ville touristique au sud du pays. Khaled, le propriétaire québécois du restaurant et hôtel The Beach House, nous a chaleureusement accueillis! On a fait une petite collaboration et on a eu droit à une nuit à l’air conditionné (le rêve!)! On en a bien profité et Osso aussi! On a essayé de faire du ‘’Paddle board ‘’avec Osso pour la première fois… Tout a bien été, jusqu’à ce qu’on essaye de retourner sur la plage et que deux immenses vagues nous renversent tous à l’eau! Toujours à San Juan, on a fait un arrêt au bar-restaurant, ‘’The mouse is loose’’, qui sert de la véritable poutine comme au Québec! Finalement, après quelques jours à faire la belle vie, ce fut le temps pour nous de continuer notre voyage direction le Costa Rica!

On a adoré notre séjour au Nicaragua. Les gens sont tellement accueillants, c’était la première fois depuis longtemps qu’on se faisait envoyer des ‘’salut’’ et des ‘’pouces en l’air’’ sur la route. C’est un pays qui a beaucoup à offrir, qui se voyage très bien, qui est abordable et sécuritaire. En parlant avec les gens locaux, on s’est rendu compte à quel point la crise qu’ils ont vécu au courant de l’année précédente les a affectés. Beaucoup ont dû fermer leur commerce pendant plusieurs mois, car il n’y avait plus de touristes, certains sont allés se réfugier au Costa Rica et la plupart commencent tranquillement à se remettre de cette étape difficile. Plusieurs nous on dit de passer le mot que le Nicaragua est de nouveau sécuritaire pour y voyager et les gens locaux sont très contents d’accueillir les touristes! Alors voilà, on ne peut que vous recommander ce pays magnifique!

Articles que vous pourriez aimez:

destination aventure est un blog de voyage fait au Québec
destination aventure est un blog de voyage fait au Québec