Select Page

Traverser la frontière du Mexique en van, notre petit guide d’emploi!

by Avr 11, 20194 comments

Traverser au Mexique en voiture pour la première fois, c’est intimidant! Les douaniers parlent espagnol, ça prend plusieurs photocopies, il y a des frais, il faut assurer l’auto… Heureusement, pour nous, ce fut plus facile de franchir la frontière du Mexique que celle des États-Unis! Nous vous racontons ici notre passage aux douanes mexicaines ainsi que tous les détails techniques à savoir pour rendre la traversée plus simple et rapide!

À savoir, nous partions de San Diego, aux États-Unis, et désirions nous rendre sur Baja California, au Mexique. Nous avions entendu une multitude de commentaires (surtout mauvais) sur les douanes de Tijuana (situé le plus à l’ouest du pays, plus près de San Diego). Pour nous faciliter la tâche, nous sommes plutôt passés par la frontière de Tecate, une heure à l’est de celle de Tijuana. L’avantage de la frontière de Tecate, c’est qu’elle est nettement moins achalandée! C’est donc moins stressant et fort probablement plus facile et agréable.  

L’assurance automobile.

Avant de nous présenter aux douanes, nous avions fait quelques devoirs. La première étape consistait à se procurer une assurance responsabilité civile pour conduire notre van au Mexique. Légalement, l’assurance n’est pas obligatoire au Mexique, mais elle est très fortement recommandée. En cas d’accident, sans assurance, si vous êtes tenu responsable (ce qui risque d’arriver, puisque vous êtes un touriste), vous devrez payer une somme qui peut atteindre les 500 000$USD, et ce, sur-le-champ. Si vous n’avez pas le montant demandé, vous serez malheureusement amené en prison et y resterez jusqu’à votre procès dans quelques mois. C’est pour cette raison qu’il est vraiment important de s’assurer au Mexique, vaut mieux ne pas prendre de risque. Pour notre part, nous avions acheté notre assurance en ligne sur le site de Lewis & Lewis, une entreprise reconnue ayant une bonne réputation. En plus de la responsabilité civile, notre assurance incluait l’assistance routière (panne d’essence, survoltage, remorquage et plus). Nous avons payé 190$CAD pour trois mois.

Le visa.

Revenons à la frontière. La première étape afin de pouvoir entrer au Mexique est de se procurer un visa de touriste mexicain (communément appelé la “tourist card”), ça se passe dans le bâtiment nommé “Aduana”. Le visa n’est pas obligatoire pour l’état de Baja California, mais il l’est pour le reste du Mexique. Vous devrez remplir une petite feuille avec toutes vos informations, puis aller payer le visa à la “Banjercito” (la banque). Son cout est de 25$USD/personne et permet d’être dans le pays pour une durée de 180 jours. Il est possible de payer avec la carte de crédit, mais il est sage de l’avoir en argent comptant, au cas où. Une fois le visa payé, vous retournerez à la “Aduana”, montrerez votre reçu à l’agent et il étampera votre passeport. Bravo, vous êtes maintenant légalement admissible au Mexique!

Le permis d’importation temporaire.

Deuxième étape, le véhicule! Pour entrer avec celui-ci au Mexique, il faudra vous munir d’un permis d’importation temporaire (TIP). Pour se faire, vous devez aller à la “Banjercito” et le demander. Vous aurez besoin d’une photocopie de votre passeport, de votre permis de conduire et des enregistrements du véhicule. Faites-les au préalable, vous gagnerez du temps. Selon l’année de votre véhicule, vous devrez donner un dépôt de 200 à 400$USD,  vous le récupèrerez lors de votre sortie du pays. Gardez le reçu! Le TIP coute 60$USD et est valable pour 6 mois. Il est bon de savoir que si vous avez un véhicule récréatif (VR), vous pouvez l’importer pour une durée de 10 ans sans avoir à effectuer de dépôt. Par contre, le conducteur figurant sur le permis d’importation (TIP) ne peut pas, au cours de ces 10 ans, rentrer au pays avec un autre véhicule. Pour notre part, nous avons fait importer notre VW Westfalia comme un VR et avons fait annuler le permis d’importation à la sortie du pays, à la frontière du Belize.

Finito!

Voilà, c’est tout! Après avoir payé votre TIP, vous pouvez maintenant conduire votre véhicule au Mexique! L’ensemble de ces étapes nous a pris environ 1h00 et ensuite, nous étions prêts à découvrir les fameux tacos mexicains, les plages de Baja California et la culture espagnole!

Petite anecdote.

On a pensé à l’idée de cet article après avoir vu plusieurs voyageurs franchir les douanes mexicaines sans faire aucune de ces étapes et réaliser un peu trop tard leur erreur. Car oui, il est possible de rentrer au Mexique sur Baja California sans visa et sans TIP, par contre, bonne chance pour prendre le traversier pour rejoindre le ‘’mainland’’ par la suite! Nous-mêmes, à notre arrivée à Tecate, on s’est fait rapidement inspecter le véhicule et ensuite personne ne nous a donné d’indications… deux minutes plus tard, nous étions rendus du côté mexicain sans visa et sans TIP pour notre van! OUPS! Nous avons rapidement réalisé que ce n’était pas normal et avons rebroussé chemin à pied pour aller faire nos devoirs comme il se doit!

En résumé, pour voyager au Mexique en van, vous devez faire faire votre visa (tourist card), puis le permis d’importation temporaire pour votre véhicule (TIP). C’est tout! De plus, n’oubliez surtout pas votre assurance automobile, il serait dommage que votre voyage se termine en prison! N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions ou des commentaires, il nous fera plaisir de vous répondre!

 Articles que vous pourriez aimez:

destination aventure est un blog de voyage fait au Québec
destination aventure est un blog de voyage fait au Québec