Sélectionner une page

Mes derniers moments mémorables sur l’ile Sud

par Fév 27, 20150 commentaires

Malheureusement, mon aventure en Nouvelle-Zélande se termine bientôt. Je suis rendu au moment où je dois commencer à me faire un plan pour pouvoir profiter de mes derniers jours le plus possible. Il m’en reste encore beaucoup à voir et il me reste très peu de temps, mes prochains jours seront très occupés! Je vais continuer mon récits où j’en étais rendu, tout juste après la Golden Bay et le sublime parc national Abel Tasman.

Toujours à Takaka dans la Golden Bay, je passe quelques jours sur un terrain de camping dénommé Hangdog. Il est bien connu en Nouvelle-Zélande car il est à proximité de Payne’s Ford, l’endroit le plus populaire du pays pour faire de l’escalade extérieure. Parfait pour les débutants jusqu’au experts, l’endroit est superbe, spécialement vue d’en haut.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

J’ai fait la rencontre de grimpeur sur le camping et j’ai eu l’opportunité d’aller grimper avec eux. C’était ma première expérience d’escalade extérieure et de grimpeur photographe. Grimper avec une caméra ajoute beaucoup de difficulté car je devais faire attention pour ne pas la cogner sur les roches. J’ai appris beaucoup cette journée là et j’ai adoré. Si j’avais eu plus de temps, j’y serais resté au moins une semaine.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

En regardant les photos, ça peut sembler facile, mais c’est plutôt l’inverse. Certaines « lignes » étaient beaucoup trop difficile pour moi. Des parois pratiquement plates où il n’y a pas vraiment d’endroit pour mettre ses mains et ses pieds, devoir grimper de longues distances en utilisant seulement le bout des doigts… j’ai définitivement besoin de plus de pratique. Certains d’entre-eux grimpaient depuis plus de 15 ans, ils étaient très impressionnant à regarder.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

À la fin de la journée, j’étais accro. La satisfaction que tu obtiens quand tu atteins le sommet est géniale et la plus part du temps tu es récompensé avec une vue que tu ne pourrais obtenir autrement. Un peu plus tard, nous sommes revenu au camping Hangdog (10$/nuit) pour se faire à diner. La vie de camping est très différente de la vie d’auberge de jeunesse. Je la trouve plus relaxante, paisible et heureuse. Souvent en nature loin des villes, c’est un peu comme vivre en petite communauté. On se rassemble sur le sol avec notre nourriture, se raconte des histoires de voyage et passons de bons bons moments. C’est aussi beaucoup moins cher que de dormir en auberge à tous les jours. De retour à notre cuisine, ce midi là nous nous sommes fait des pains dorés.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Truc de voyageur pauvre! Lorsqu’on est sur un minuscule budget, l’achat d’un bruleur de camping de qualité peut s’avérer très dispendieux. Plusieurs préfère une alternative beaucoup moins chère, le bruleur fait maison. Il suffit de prendre une canne de conserve vide, d’y faire quelques trous sur les côtés, ajouter un peu de gaz à l’intérieur et d’allumer le tout. Vous obtiendrez un bruleur à peu de frais, petit et efficace! Il n’y a évidement pas de contrôle de température, mais pour cuire des pates ou du riz, ça fait le travail en masse.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

J’ai quitté le camping après le diner et j’ai fait un court arrêt à Pupe Springs. C’est l’endroit où l’eau est la plus pure de tout le pays, je ne savais même pas qu’une source d’eau naturelle pouvait être si claire. Ces eaux sont sacrées et protégées, il est strictement défendu d’y toucher pour conserver sa pureté.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Après près de deux semaines dans la région, je quitte finalement la Golden Bay pour retourner à Greymouth sur la côte ouest. La Nouvelle-Zélande a un réseau ferroviaire célèbre à travers le monde et l’on m’a donné l’opportunité dans faire l’expérience des deux plus populaire trajet. Le premier, le TranzAlpine relit Greymouth sur la côte ouest à Christchurch sur la côte est. Cette balade en train est considérée comme l’une des plus belles sur terre. J’ai écrit un article complet sur mon expérience abords de Kiwirail, vous pouvez le lire juste ici: Une majestueuse balade de train en Nouvelle-Zélande.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Après ma première balade, je suis arrivé à Christchurch vers 19h et prenait mon second train le lendemain matin à 7h. Les auberges ici sont très dispendieuses et je n’avais vraiment pas envie de dépenser 30-40$ pour une courte nuit de 5-6h. J’ai donc volontairement décidé d’essayer quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant, dormir sur la rue en pleine ville. Je me suis trouvé un petit endroit tranquille derrière une bâtisse commerciale, j’y ai installé mon hamac et y ai passé la nuit.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Je me suis réveillé vers 6h, j’ai marché jusqu’à la station puis ce fut le départ pour ma deuxième expédition en train, le Costal Pacific. Au final, ce fut ma balade préférée entre les deux. Traverser des tunnels, plus de 200 ponts et rouler directement sur la côte fut vraiment impressionnant. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à nouveau à découvrir mon aventure complète alors de ces trains juste ici: Une majestueuse balade de train en Nouvelle-Zélande.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Ce train reliait Christchurch sur la côte est à Picton tout au nord de l’ile Sud. J’y ai pris le traversier afin de retourner sur l’ile Nord. Superbe météo, j’ai adoré la croisière de trois heures et je suis arrivé à Wellington sur l’ile Nord en soirée.

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Ma journée de transport n’était pas encore terminée. Après cinq heures de train et trois heures de traversier, je me trouvais maintenant dans un autobus pour plus de 10 heures! Habituellement, je fais toujours de l’autostop pour me déplacer d’une ville à un autre, sauf cette fois-ci. J’ai utilisé une compagnie dénommée Manabus. Lorsque réservés longtemps d’avance, leur prix sont ridiculement bas. J’ai payé 3$. Oui oui, 3$ pour un trajet d’autobus de 10 heures. Abords, ils ont même servit thé/café et bonbons. Il y a du wifi gratuit et une prise de courant sous chaque siège. Le luxe! Je suis finalement arrivé à Auckland le lendemain matin 8h. Dans le dernier 24h, j’aurai fait 18h de transport totalisant plus de 1700 kilomètres. Il me reste maintenant trois jours avant de quitter le pays. J’ai décidé d’en profiter le plus possible et de me rendre jusqu’au bout complètement de l’ile Nord, 500km plus loin qu’Auckland. La destination finale se nomme Cape Reinga. Je suis vraiment content d’avoir prit cette décision (au lieu de rester dans une auberge à Auckland pendant trois jours) parce qu’au final, ça aura été l’un de mes endroits favoris parmi toute la Nouvelle-Zélande! Mon prochain article sera concentré uniquement sur cette région, j’ai bien hâte de vous la présenter. Je vous laisse sur un petit aperçu, on se revoit dans quelques jours!

Mes derniers moments mémorables sur l'ile Sud

Articles que vous pourriez aimez:

destination aventure est un blog de voyage fait au Québec
destination aventure est un blog de voyage fait au Québec