Sélectionner une page

Le parc national du Denali en Alaska, le paradis du plein air!

par | Août 10, 2018 | 6 commentaires

Fraichement arrivé à Fairbanks en Alaska, c’est vers le parc du Denali que nous nous sommes dirigés en premier. L’endroit est reconnu pour abriter le plus haut sommet d’Amérique du Nord, le mont Denali, ainsi que pour sa faune variée et très présente. Nous y avons passé quatre jours magnifiques à faire du camping, des randonnées en montagnes et observer des tonnes d’animaux sauvages. Afin que vous aussi puissiez à votre tour découvrir la beauté du parc du Denali, on vous donne ci-dessous nos meilleurs trucs et conseils pour une visite réussie!

Le parc National du Denali en bref!

 

Le parc est énorme, il couvre à lui seul une superficie de 25 000 km2, c’est l’équivalent de la taille de la Belgique! Il n’y a qu’une seule route dans le parc, longue de 92 miles*. Il est permis de conduire son véhicule jusqu’au 14e mile et de faire les quelques randonnées officielles qui s’y trouvent. Pour procéder plus loin dans le territoire, il est obligatoire d’utiliser le système d’autobus en place. À votre arrivée au parc, vous pourrez vous procurer une passe d’autobus quotidienne dont le prix variera en fonction du nombre de miles que vous désirerez parcourir sur la route. Plusieurs campings se trouvent à l’abord de celle-ci, ce qui permet de profiter de tout ce que la nature a à offrir plus longtemps.

 

Selon nous, la plus grande particularité du parc est qu’il y a très peu de randonnées officielles; il est permis et encouragé de se rendre n’importe où dans le parc, même s’il n’y a pas de sentiers. Vous pouvez marcher dans la vallée de votre choix, monter le sommet qui vous tente ou suivre une rivière comme bon vous semble! Si le parc national du Denali avait un synonyme, ce serait liberté!

Au mile 1, tout comme au mile 66, se trouve un centre d’information touristique. Ce sont deux lieux qui permettent d’en apprendre plus en profondeur sur les différentes régions du parc et le personnel peut vous recommander des sections à visiter selon vos intérêts. Le Eilson Visitor Center au mile 66 est particulièrement intéressant, car lorsque la météo est favorable, il vous permet d’observer le mont Denali, le plus haut sommet de l’Amérique du Nord, culminant à 6190 mètres.

* Nous écrivons les distances en miles puisque le parc utilise le système impérial et que tout est indiqué en mile.

Visiter le parc à petit budget, c’est possible!

 

Pour profiter pleinement de tout ce que le parc a à offrir, il est fort recommandé d’y passer plus d’une journée. Il faut donc prévoir un frais de camping (15~25$US/terrain/nuit) ainsi qu’une passe d’autobus quotidienne afin de pouvoir se déplacer dans le parc.

L’astuce que nous avons trouvée pour réduire au maximum les frais de transport est de séjourner au camping de Teklanika. Situé au mile 29, c’est le camping le plus éloigné dans le parc où il est possible de se rendre avec son véhicule. Le cout pour y séjourner est de 25$US/terrain/nuit et il est obligatoire de réserver pour un minimum de 3 nuits. Une fois le véhicule stationné, il est interdit de l’utiliser durant toute la durée du séjour. Là où cela vient intéressant, c’est qu’au lieu de débourser quotidiennement pour le service d’autobus, le cout de celui-ci est de seulement 40$US/personne pour l’ensemble du séjour, peu importe sa durée. C’est donc nettement plus avantageux que de dormir ailleurs et d’avoir à payer pour une passe d’autobus chaque jour!

 

L’autobus, plus qu’un simple moyen de transport!

 

On a été agréablement étonné, lorsque nous avons fait notre premier trajet en autobus, de découvrir qu’il s’agissait pratiquement d’un safari en nature! Les chauffeurs sont à l’affut de tous les animaux dans les environs, prennent le temps d’arrêter pour les observer et donnent beaucoup de détails sur ceux-ci. En route, nous avons eu la chance d’observer à plusieurs reprises des grizzlis avec leurs bébés, des caribous, des orignaux, des chèvres de montagne et plus encore!

 

Nous vous conseillons grandement de parcourir la route en autobus jusqu’au Eilson Visitor Center. À notre avis, c’est le tronçon entre le camping de Teklanika au mile 29 et le Visitor Center au mile 66 qui était le plus spectaculaire à observer!

Le parc du Denali, des randonnées à l’infini!

 

Un des attraits du parc qui nous a sans aucun doute le plus marqués a été d’observer le mont Denali se dressant de manière majestueuse à travers la chaine de montagnes au loin. Nous avons décidé de concentrer nos randonnées autour du Eilson Visitor Center, là où la vue sur la montagne est grandiose.

 

La première journée, nous avons parcouru la “Alpine Trail” afin d’obtenir une vue panoramique sur le Denali. Nous avons ensuite continué notre randonnée en hors-piste, sur l’arête de la montagne, jusqu’au sommet du mont Thoro. De là, on avait une vue de 360 degrés sur la région et en plus, on a eu la chance d’observer un troupeau de caribous!

 

Le lendemain, nous avons choisi de faire une randonnée non balisée vers Sunset Glacier, un glacier dans le fond d’une vallée. Marcher sans suivre de tracé officiel peut paraitre un peu déboussolant au départ, mais au final, c’est tellement plaisant de faire sa propre route! On a parcouru 16 km à enjamber des arbustes, traverser des rivières et grimper un sommet. Malheureusement pour nous, nous avons manqué de temps pour nous rendre au glacier, mais cela ne nous a pas empêché de profiter pleinement de cette journée remplie d’aventures!

Dormir en dehors des campings officiels, c’est possible!

 

Pour notre part, nous nous sommes contentés de passer nos trois nuits au camping de Teklanika. Par contre, il est possible de dormir dans l’arrière-pays (‘’backcountry’’), en pleine nature, où bon vous semble, gratuitement! Pour y parvenir, il suffit de s’enregistrer à l’accueil, choisir son unité (puisqu’il y a un nombre limité de personnes par unité) et de se procurer le permit (qui est gratuit). Si vous en avez la chance, nous le recommandons fortement! Nous avons malheureusement manqué de temps, mais lorsque nous reviendrons (un jour!), c’est certainement ce que nous ferons.

Quelques conseils!

 

– Réservez votre camping à l’avance, car le parc est très populaire et les places sont limitées!

– Prévoyez un minimum de trois jours afin de bien profiter du parc. Amateurs de plein air, vous pourriez y passer une semaine et en vouloir encore plus!

– Les animaux sont bien présents dans le parc, incluant les ours. Il est donc conseillé d’avoir du poivre à ours ainsi qu’une cloche pour se faire entendre au loin.

-Pour ce qui est des vêtements, vous serrez en montagne, il faut donc prévoir des morceaux pour toutes les conditions possibles (chaud/froid/pluie)!

– Afin de mieux admirer les animaux au loin, des jumelles ou une lentille téléphoto s’avèreront très pratiques!

– Sortez des sentiers battus! La majorité des touristes s’en tiennent aux randonnées balisées. Profitez-en pour apprécier la nature à son plein potentiel, il est rare de se retrouver seul dans un lieu aussi majestueux!

 

On a vraiment adoré notre séjour dans le parc national du Denali. Pour les amateurs de plein air comme nous, c’est un immense terrain de jeux aux possibilités infinies. Pour couronner le tout, nous avons eu trois jours de météo spectaculaire où l’on voyait clairement le mont Denali, ce qui arrive que très rarement! Si vous prévoyez un voyage en Alaska, une visite au parc National du Denali est un séjour que l’on vous recommande fortement!

N’hésitez pas à nous écrire si dessous si vous avez un commentaire, plus de questions ou désirez nous partager votre expérience, il nous fera plaisir de vous répondre!

 

Articles que vous pourriez aimez:

destination aventure est un blog de voyage fait au Québec
destination aventure est un blog de voyage fait au Québec