Sélectionner une page

Deux randonnées absolument épiques à faire près de Banff en Alberta!

par | Juin 3, 2018

Situé à 30 minutes avant le populaire village de Banff, Canmore est une petite ville où il fait bon vivre. On y a passé un peu plus d’une semaine à y pratiquer différents sports d’extérieurs et on a particulièrement “tripé” sur deux randonnées complètement magnifiques; Ha Ling Peak et Lady Macdonald. Afin de vous donner envie de les mettre sur votre bucket list, on vous raconte brièvement notre aventure sur ces deux sommets!

Ha Ling Peak

 

Située dans la région de Grassi Lake, la route pour se rendre au début du sentier est magnifique. On peut y apercevoir plusieurs lacs aux couleurs émeraudes ainsi qu’un aperçus de la ville de Canmore. 

On a commencé la randonnée au lever du soleil afin de profiter de la belle lumière du matin, ce qui nous a également permis d’éviter les masses de touristes puisqu’il s’agit d’un sentier bien populaire. Comme nous étions tôt dans la saison (début du mois de mai), la température était plutôt fraiche, on a donc opté pour s’habiller en ‘multicouche’.

Le sentier, d’une longueur de 2.8 km allée seulement, est classé difficile dû à sa monté constante du début à la fin. Ça nous aura pris 1h30 parcourir les 762 mètres de dénivelé. Malgré le fait que la randonnée n’est pas très longue, elle demeure assez exigente dans les jambes! 

L’effort en vaut définitivement la peine puisque la vue au sommet à 2407m d’altitude est littéralement à couper le souffle. C’était la première fois qu’on atteignait un sommet dans les rocheuses et ça nous a certainement donné le gout d’en gravir plusieurs autres! On avait une vue sur des pics enneigés à perte de vue! 

Lady Macdonald

 

Orientée à l’opposé de Ha Ling Peak, Lady Macdonald est également un sentier très populaire. Nous avons encore une fois opté pour un départ aux petites lueurs du matin afin d’éviter les foules. La randonnée, bien qu’exigeante, est tout de même moins abrupte et soutenue que celle d’Ha Ling Peak. Tout au long de la montée, le chemin serpente dans la montagne , ce qui nous a permis d’avoir plusieurs beaux points de vue. 

La randonnée permet de gravir 1015 mètres de dénivelé sur une longueur de 4,4 km, allée uniquement. Au total, l’aller-retour nous aura pris 5 heures, incluant une heure à profiter de la vue 100m sous le véritable sommet à 2406m d’altitude!

On dit 100m sous le véritable sommet, car à cette hauteur, on atteint un héliport, ce qui marque la fin du sentier pour la majorité des gens. Il y a également une station météorologique ainsi qu’une rampe de saut pour les gens qui pratiquent le parapente. Selon la description officielle de la randonnée, il y aurait aussi des ruines d’une ancienne maison de thé, mais nous ne l’avons jamais trouvé!

Le véritable sommet se trouve plus haut que la plateforme pour hélicoptère et est particulièrement impressionnant. Peu de gens s’y rendent puisqu’il faut gravir un sentier très abrupt de petite gravelle, pour ensuite se retrouver sur une mince arrête où deux précipices gardent chaque côté! David s’y est aventuré. Au départ, il était incertain de vouloir aller plus loin du à l’exposition impressionnante. En progressant doucement, pas par pas, il l’a traversé pratiquement au complet et à eu droit à une vue plus qu’épique.

Même si la description du sommet peut paraitre très impressionnante et peut-être même dangereuse, nous tenons à préciser qu’elle demeure relativement sécuritaire. Il est important de s’y rendre seulement si les conditions le permettent. C’est à dire, si le sommet est dépourvu de neige, que le sol est sec et qu’il n’y a pas de gros vents. De plus, rien ne sert de dépasser sa zone de confort et de se placer dans une situation désagréable, la vue de l’héliport est déjà très belle!

Nous avons adoré nos expériences de randonnées, autant sur Ha Ling Peak que sur Lady Macdonald. Ce sont sans aucun doute deux randonnées que nous recommandons fortement. Rien de tel que de profiter de la vue au sommet de l’une ou l’autre de ces randonnées. Le plus beau dans tout ça, c’est que les rocheuses proposent des tonnes de randonnées comme celles-ci, nous sommes loin d’avoir terminé de gravir des montagnes dans notre voyage!

 

Quelques conseils:

 

  • Des bâtons de marche peuvent être pratiques lors de la descente, car les deux sommets présentent une portion de petites roches, particulièrement glissantes.
  • Nous avions une cloche à ours sur notre sac à dos. Difficile de dire si elle a vraiment été efficace, mais chose certaine, nous n’avons pas croisé de grosses bêtes noires durant nos randonnées.
  • Il est prudent d’avoir du poivre à ours sur soi en tout temps.
  • Nous recommandons le port de bottes de randonnées pour être bien à l’aise dans les sentiers.

Bonne randonnée à vous et n’hésitez-pas à nous laisser vos commentaires ci-bas!

Articles que vous pourriez aimez:

[et_bloom_inline optin_id="optin_4"]
destination aventure est un blog de voyage fait au Québec
destination aventure est un blog de voyage fait au Québec